Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AyaDoK

AyaDoK

✿♥´`*·.ღ Au Top des Tendances ✿♥´`*·.ღ T'chat - TV - Radio - Lecture - Cashback - Infos - Visio - Sorties - Bd - Musiques

Petit guide de survie pour les visiteurs de la capitale de l’Aquitaine ne souhaitant commettre aucun impair ni s’attirer les foudres de leurs hôtes bordelais !

Petit guide de survie pour les visiteurs de la capitale de l’Aquitaine ne souhaitant commettre aucun impair ni s’attirer les foudres de leurs hôtes bordelais !

Tu as une semaine de congés et tu as prévu de les passer à Bordeaux, qui se trouve être (objectivement) la plus belle ville du monde ? Déjà, félicitations : tu fais le bon choix ! Tu fais preuve de perspicacité et cet esprit fin et érudit ne pourra que s’acclimater parfaitement à la mentalité bordelaise.

Ensuite : tu as toute notre compassion. Oui, ne pas vivre à Bordeaux, ça ne doit pas être facile. Nous sommes de tout cœur avec toi, et sache que nous bichonnons tout particulièrement nos invités. Toutefois, pour que ton séjour soit à l’image de notre douce Garonne, un long fleuve tranquille agrémenté de quelques mascarets pour se défouler, sache qu’ici il y a des questions qui se ne posent pas. Si tu veux t’intégrer, et éviter de froisser tes hôtes, il est essentiel que tu évites certains faux pas.

Comme nous sommes gentils, nous t’avons concocté un petit guide de survie à destination des non-bordelais : 12 questions à ne JAMAIS, ô grand JAMAIS, poser à un Bordelais ! (au risque de se faire bannir à vie de la région…)

Bonjour monsieur, vous avez du Tariquet ?

Ô malheureux que tu es ! Tu es à Bordeaux. On ne demande JAMAIS un Tariquet dans un bar bordelais, sinon ça daille : on passe pour un inculte ! Oui, bon, ok c’est pas dégueu. Mais NON. Question d’honneur. Si tu veux un petit vin doux et frais tu prends un moelleux de l’Entre-deux-Mers et basta ! (et tu achètes la bouteille de Tariquet en douce pour le barbecue du soir, personne te verra, l’honneur sera sauf…).

Ici on boit du Pauillac, de l’Entre-deux-Mers ou du Pomerol. Et pas avec des cacahouètes ou des curly, que ce soit bien clair entre nous…

A Bordeaux, il y a tout sauf la montagne, non ?

Pfff… la montagne… innocent que tu es… La montagne, déjà, elle n’est pas loin. On n’est pas à Paris : en un coup de voiture on y est hein ! Et puis la montagne, la montagne : il y a des tas de gens qui l’ont en France. Ça n’est pas original. Alors que ça, çaaaaaaa :

Et bien ça c’est THE montagne unique et originale en France. Même que des gens font du snow dessus…

Tu connais Toulouse ? C’est sympa comme ville ?

Imprime bien ce que l’on va te dire : Le Bordelais ne connait pas Toulouse. Il n’en a JAMAIS entendu parler. D’ailleurs c’est où ? En France ? Nan, vraiment, en toute objectivité, on ne connait pas cette petite bourgade… Pop pop pop inutile de nous en dire plus, on s’en fout. On n’a même pas envie de savoir.

Il pleut beaucoup ici, non ?

Ne perds pas ton temps à nous sortir des chiffres, des taux de pluviométrie, tout ça tout ça. Le Bordelais a certes bien remarqué qu’en automne et en hiver deux trois gouttes lui tombaient dessus, mais jamais, ô grand JAMAIS il n’avouera.

A Bordeaux, il ne pleut pas : il « rafraîchit ». Il « arrose les vignes ». Il « change l’eau du Bassin de temps en temps ». Il « remplit les nappes phréatiques pour que l’herbe soit bien plus verte que chez le voisin ». Mais il ne pleut pas. C’est en Bretagne qu’il pleut, pas à Bordeaux. Et cette remarque vaut aussi pour le Pays Basque. Il n’y pleut pas non plus. Question de solidarité entre voisins.

Est-ce que ces gens ont l’air de craindre la pluie ?

On va à la mer ?

Oui, ok, et bien prends un train et prévois 4h de route, parce que nous, ici, on va à l’OCEAN !!! La mer c’est pour patauger. C’est pour faire trempette. C’est pour les poussins et les grenouilles la mer ! A Bordeaux quand on va à la plage c’est pour se faire fouetter le visage par les embruns, pour sentir le vent salé caresser nos épaules, pour écouter les vagues chanter, pour surfer, pour se poser sur le sable mais avec un vrai spectacle de la nature devant nous.

Vous avez du vinaigre à l’échalote pour les huitres svp ?

WHAT ? Tu veux quoi ? T’es sérieux là ? Et pourquoi pas de la mayonnaise avec ta côte de bœuf de Bazas et de la crème de cassis dans ton Pessac-Léognan ??? Dans ces moments là, on fait comme si on n’avait rien entendu. C’est un avertissement, ne recommence jamais. L’huître ne tolère que quelques gouttes de citron, une tartine de pain beurré et une petite saucisse fumée à côté ou un pâté made in Sud-Ouest. Le reste c’est du folklore de parisiens qui n’en mangent qu’à Noël (ah oui pardon, on oubliait, tu es parisien).

Tu vois du vinaigre là ? Non…

C’est sympa les petits week-ends en province, hein ?

En quoi ? En « province » ? C’est de chez nous que tu parles ? Wait wait wait, on résume :

Classement de Bordeaux dans le top des villes où il fait bon vivre : 1
Classement de Bordeaux dans le top des villes où les français rêvent de s’installer : 1
Classement de Bordeaux dans le top des villes où les cadres aimeraient travailler : 1
Classement de Bordeaux dans le top “European Best Destination” 2015 : 1
Classement de Bordeaux dans le top des villes les + cool de France : 1
T’es vraiment sûr que c’est Bordeaux la Province ? Non parce que nous on imagine plutôt ça en fait :

Canelé c’est avec un ou deux “N” ?

Mais arrêteeeez de nous poser cette question con. On s’en fout. Le can(n)elé c’est bon et ça suffit bien.

Vous avez des pains au chocolat svp madame ?

C’est une règle d’or ici : une boulangère est en droit de ne pas te servir si tu as l’outrecuidance de lui demander un « pain au chocolat ». Parce qu’un « pain au chocolat » en vérité c’est ça :

Ici, on mange des CHOCOLATINES et on les met dans des POCHES. Et c’est tout, pas de débat, on ne veut rien savoir. Même s’il n’y a que dans le Sud Ouest que l’on nomme ainsi cette viennoiserie, n’oublie pas : les autres sont des provinciaux, leurs coutumes sont des us et langues locales non officielles.

Ils ont fait quoi les Girondins hier au stade ?

Hein ? Qui nous parle ? (Pas en ce moment. Ne demande pas ça en ce moment à un Bordelais. S’il te plait).

Ils sont pas un peu froid les Bordelais ?

C’est une réputation que l’on se traîne depuis un bon moment, et qui objectivement est totalement déconnectée de la réalité. Viens à Bordeaux pendant la Fête du Vin, ou bien au printemps quand on est tous en terrasse après le boulot ou sur les quais à jouer au molky entre potes, et tu verras si on est froids.

Alors oui, c’est vrai, on fait peut être un peu moins de bruits que certains, mais tu sais pourquoi ? Tu veux savoir pourquoi ? C’est juste parce qu’on sait à quel point nous avons de la chance de vivre dans la plus belle ville du monde, et par respect pour les autres on essaie juste de rester discrets. D’avoir l’élégance de ne pas trop la ramener. Quant à cette confusion entre froideur et finesse d’esprit, nous soupçonnons fortement la jalousie des non-bordelais de la cultiver… Mais bon, on vous pardonne…

Ces gens ont-ils l’air froids ? je n’crois pas non…

On prend quoi en vin ?

Question idiote de non-bordelais au resto ou au supermarché…

Comment ça « on prend quoi » ? T’es à Bordeaux mec. Les meilleurs vins du monde sont produits chez nous, donc on privilégie le circuit court et on ne se pose pas la question. « On prend quoi en vin ?», non mais mieux vaut être sourds que d’entendre ça… Tu sais combien il y a d’appellations à Bordeaux ? 60. Et pas loin de 7000 viticulteurs. Qui produisent plusieurs vins différents. Je te laisse faire le calcul…

Donc le jour où on aura TOUT goûté à Bordeaux, on ira voir ce qu’il se fait ailleurs. Mais bon, on a fait le calcul : à raison d’un vin goûté par semaine, on n’aura pas assez d’une seule vie pour tout tester. Donc voilà…

Tu te vois vivre où, toi, plus tard ?

Gné ? Attends que je résume : à Bordeaux -qui est objectivement la plus belle ville de France- on a l’océan à 30 minutes, le plus beau vignoble du MONDE (oui, du monde) aux portes de la ville, l’été dure 6 mois, en 10 minutes à vélo t’es à la campagne : où veux tu vouloir vivre à part ici ? Sérieusement ? A la rigueur, une petite maison sur le Bassin pour finir sa retraite, ok. Mais pourquoi chercher ailleurs quand on a trouvé le paradis ? Hein ? Franchement ? Pourquoi t’habites pas à Bordeaux d’ailleurs toi ?

Voilà : futur invité, tu es à présent formé pour une immersion totale dans le Bordelais sans risquer de froisser les habitants de cette chaleureuse contrée. Mais si jamais tu omets quelques détails et finis par commettre une bourde, ne te tracasse pas trop copain: le Bordelais est bienveillant. Et surtout, il a de l’humour et de l’autodérision.

La preuve : je suis Bordelaise et je viens de me moquer de moi-même à travers ce petit glossaire qui, tu l’auras compris, est bien évidemment à prendre au second degré. Bordelaise d’adoption, je sais à quel point les gens d’ici aiment la diversité, et accueillent à bras ouverts des gens qui n’ont ni leur accent, ni leurs coutumes (je suis dijonnaise et je mets de la liqueur de Cassis dans mon vin blanc, et ils ne m’ont pas encore chassée…ils ont même goûté !). Que ce soit pour une semaine de vacances ou toute une vie. Je sais aussi que les Bordelais sont curieux et aiment mettre régulièrement à l’honneur les mets, vins et cultures d’autres pays ou régions.

Alors c’est vrai, je le pense : Bordeaux est l’une des plus merveilleuses villes de France, ce n’est pas pour rien si j’y ai posé mes bagages pour ne plus jamais en partir, il y a déjà 9 ans, mais je sais aussi qu’il y a du beau dans toute ville. Des découvertes uniques à faire partout. Chaque région de France a ses avantages. Même si bon, on ne va pas se mentir : Bordeaux en a plus. Point barre.

Voici quelques remarques de citoyens du net : http://www.journaldunet.com/…/ville/temo…/371/bordeaux.shtml

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article