Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
AyaDoK

AyaDoK

✿♥´`*·.ღ Au Top des Tendances ✿♥´`*·.ღ T'chat - TV - Radio - Lecture - Cashback - Infos - Visio - Sorties - Bd - Musiques

Stromae

Stromae

Stromae

Stromae1 [stʁɔmaj], de son vrai nom Paul Van Haver, né le 12 mars 1985 à Bruxelles, est un auteur-compositeur-interprète belge de hip-hop, de musique électronique et de chanson française.

Il est né d'une mère belge et d'un père rwandais architecte, parti rapidement après sa naissance et mort au cours du génocide rwandais2,3. Son père ne l'a pas reconnu4. Enfant, il ne le rencontre qu'à quelques reprises4. Au milieu des années 1990, alors que la famille n'a plus de nouvelle du père, un appel leur annonce son décès quelques mois auparavant dans la région des Grands Lacs en Afrique4. Sa mère élève seule une fratrie de quatre fils et une fille à Bruxelles puis en périphérie4. À l'âge de onze ans, Stromae commence à s'intéresser à la musique et s'inscrit à l'Académie musicale de Jette pour prendre des cours de solfège et de batterie5. Sa mère l'envoie à l'internat jésuite de Godinne6.

En 2000, il choisit le pseudonyme Opsmaestro pour commencer dans le monde du rap. Il explique dans une interview que l'album Temps mort du rappeur français Booba l'a beaucoup influencé7. Son pseudonyme étant similaire à celui d'un autre artiste, il en change et opte pour Stromae, qui correspond à maestro en verlan5. À dix-huit ans, il forme le groupe Suspicion en compagnie de JEDI, un autre rappeur, et ils composent ensemble la chanson et le clip de Faut qu't'arretes le rap…. JEDI décide néanmoins de quitter le duo, ce qui marque les débuts de la carrière solo de Stromae. En 2005, Stromae enchaîne les prestations. Puis, il participe à la Hip-Hop Family en 2006, ainsi qu'au Juste debout Benelux en 2007.

Il travaille pendant un an dans la chaîne de restauration rapide Quick afin de financer ses études dans une école de cinématographie4. Ses économies étant insuffisantes, il s'inscrit à l'INRACI section cinéma, il a mené des études d'ingénieur du son4. Il investit son argent pour réaliser son premier opus, un maxi de quatre titres : Juste un cerveau, un flow, un fond et un mic…. Il collabore avec plusieurs rappeurs comme BdBanx et Beretta sur la compilation Dès le départ, ou encore Kery James8.

En 2008, il signe en édition chez Because Music et Kilomaître pour quatre ans. Il compose alors le single Cette fois interprété par Melissa M sur l'album Avec tout mon amour, réalise quatre compositions sur l'album À l'ombre du show business de Kery James dont la chansonGhetto ainsi que la chanson Si je t'emmène de Anggun sur l'album Elevation5. Parallèlement, il diffuse des vidéos sur internet où il explique ses créations musicales sous forme de leçons appelées Les leçons de Stromae. Pour les compositions de ces leçons, il utilise le logiciel Reason9.

 

Présenté à la presse comme le "Le nouveau visage de la génération new beat"55 La musique de Stromae est influencée par l'electro spécialement la new beat (née en Belgique) le hip-hop et laworld music4. L'interprétation du chanteur a été comparée à celle de Jacques Brel pour sa gestuelle et son phrasé 56,57. Néanmoins, le critique de Music Story Loïc Picaud trouve cette référence perpétuelle « agaçante »57.

 

Dans ses deux premiers albums, Stromae aborde des sujets graves et contemporains sur des mélodies dansantes56,57.

Cheese (2010) aborde des thèmes tels que le recommencement amoureux (Te quiero), la maltraitance (Dodo), la chronique ironique d'un été (Summertime), le port d'un masque festif (Alors on danse) ou la foi (House'llelujah)58,59.

Racine carrée (2013) aborde des thèmes tels que l'aliénation par les réseaux sociaux dontTwitter (Carmen)56, les fabricants de cigarettes et le cancer (Quand c’est?)60, les problèmes de couple (Tous les mêmesFormidable), les rapports Nord-Sud (Humain à l'eau), les excès (Ta fête et Sommeil), le VIH (Moules frites), ou encore l'austérité61,60,62. La chanson Papaoutai évoque un père absent63Ta fête joue sur ledouble sens de l'expression57. La chanson s'inscrirait comme une suite d'Alors on danse (2009) en décrivant ce qui se passe une fois la fête terminée et affronter la réalité du quotidien64. La chanson mélange electro et guitare africaine64. Suit Papaoutai avec l'évocation du père absent et le manque de repères sur une musique aux échos de carnaval2,64. Dans Bâtard, la référence à Jacques Brel sur certains accents de Stromae est présent comme lorsqu'il entonne « Haa, pardon, monsieur ne prend pas parti… »57. Il y dénonce le manque de position et les divisions en cases de la société en évoquant le racisme, l'homophobie ou le sexisme57,64.

 

 

StromaeStromaeStromae

Stromae

Partager cet article

Repost 0

Commenter cet article